Bienvenue sur le Portail de la Communauté de Communes Parthenay-Gâtine Nous contacter Plan du site
 
   
 
Mon accès  Mon accès
 
Ma messagerie  Ma messagerie
 
Economie      Commerce et marchés  >
A LA UNE
Festival
Festival de Bouche à Oreille 2014
De Bouche à Oreille

Le festival De Bouche à Oreille revient du 29 juillet au 2 août à Parthenay. Des rendez-vous...suite

Du mardi 29 juillet au samedi 2 août

Parthenay

Accès rapide
Imprimer la page Grossir le texte Réduire le texte
Un marché aux bestiaux modernisé 

Logo du marché aux bestiauxEn 2009, la Communauté de communes a investi 1,5 million d’euros afin de moderniser le marché aux bestiaux dans le cadre d’un projet partagé avec les éleveurs-apporteurs d’animaux impliqués dans la démarche de réappropriation de cet outil de commerce.

Mise en place d'un marché au cadran depuis le 29 avril 2011

 

Lancement d’un marché au cadran
Equipement traditionnel de commercialisation des bestiaux, le Marché de Parthenay est déjà le 1er marché ovin de France avec 2000 animaux par semaine et un marché de référence en Europe (cotation). Il ajoute une nouvelle corde à son arc en proposant un marché au cadran depuis le 29 mars. Le marché au cadran a lieu tous les mardis après-midi.

La vente au cadran à Parthenay est réservée à la commercialisation des bovins maigres (les bovins gras restant commercialisés en gré à gré le mercredi, ainsi que les ovins). L’entrée est libre et gratuite pour le public.

Les avantages du marché au cadran

  • La simplicité, puisque la vente s’effectue par l’intermédiaire d’un chef de vente (pas de marchandage propre au gré à gré). Le chef des ventes bloque la vente, acceptée à l’ordre de l’éleveur.
  • La confidentialité : ni les éleveurs, ni les négociants ne se côtoient
  • La transparence, puisque les enchères s’affichent en temps réel sur l’écran
  • La gestion entièrement sécurisée (La SAS le Marché réalise un paiement comptant sécurisée pour tous les apporteurs)
  • La possibilité de commercialiser par lot.

Cet investissement a été réalisé avec le concours du soutien financier de l'Union Européenne et de la Région Poitou-Charentes.


 

 

Vidéo : vente au cadran
http://www.youtube.com/watch?v=e4B4V3IJ-UA
http://www.youtube.com/watch?v=RI6T8y3qH7s

Marché au cadran Marché au cadran
Inauguration du marché au cadran le 24 mars en présence de Xavier Argenton, Président de la Communauté de communes de Parthenay et Denis, Coudreau, Président de la SAS Le marché  Les animaux sont présentés par lot, le public peut visionner le prix sur le cadran 
marché au cadran  Public 
 Le crieur est en relation constante avec les acheteurs  Le public est venu en nombre assister à la première vente au cadran

Les rendez-vous du marché aux bestiaux
Le mercredi : marché ovins à 9h30

Tous les mardis, marché bovin de gré à gré à 13h suivi du marché au cadran
   
SAS Marché de Parthenay
Tél. : 05 49 94 03 44.
marche-bestiaux@cc-parthenay.fr

D’importants travaux de modernisation
Jamais en 30 ans d’existence le marché de Parthenay n’avait fait l’objet d’investissements nouveaux.

festival de l'élevageEn 2008 et 2009, financés notamment par l’Etat, dans le cadre du label national d’excellence rurale, c’est près de 1,5 million d’euros qui ont été investis pour de nouveaux aménagements (réfection spécifique des sols, station de lavage, construction d’un ring de présentation et de gradins de 300 places permettant d’accueillir de nouvelles animations, traitement paysager avec notamment la plantation de haies séparatives et l’aménagement d’un espace vert à la place de l’ancien boviduc, mise aux normes de la cuisine……) et aussi de nombreuses innovations technologiques comme le paiement comptant, l’installation de couloirs électroniques d’identification et la mise en place d’un système de pesage électronique.

Système d'identification

 "Nous avons été retenus comme Pôle d'Excellence Rurale par l'Etat pour ce projet et nous avons ainsi bénéficié de financement de l'Etat" précise Xavier Argenton.

Avec les éleveurs de Gâtine et pour eux, la Communauté de communes a décidé de mettre à leur disposition un véritable outil professionnel performant, au service d’un développement durable, qui permette de valoriser le travail de la filière d’élevage en privilégiant les filières de proximité, la qualité et le libre choix.

de découpe, ouvert en 2006, et l’arrivée prochaine d’un nouvel abattoir en 2011 et d’un atelier de transformation à Parthenay complètent de façon cohérente la filière viande.

Montant des travaux : 1 430 000 € dont 47 % financés par l’Etat, la Région, le Département, 35,5 % par la Communauté de communes de Parthenay et 17,5 % par la Ville de Parthenay.


Coupure du rubanXavier Argenton, Président de la Communauté de communes de Parthenay, le Sous-préfet de Parthenay, les éleveurs et les élus de Gâtine inaugurent un marché aux bestiaux modernisé (septembre 2009).

 

 

 

Une structure gérée par les éleveurs
Depuis le 1er août 2008, par délégation de service public, la Communauté de communes a confié la gestion du Marché aux bestiaux pour 10 ans à la SAS «Le Marché de Parthenay ». Les 120 actionnaires de cette société sont des éleveurs, des négociants, des abatteurs, ..., tous acteurs du marché aux bestiaux.

Marché ovinsCe changement de délégation marque la volonté de la Communauté de communes de mettre à la disposition des éleveurs unoutil de service public adapté au besoin de la filière et du territoire. Pour la Communauté de communes, le fait que la SAS émane d’une proposition d’acteurs locaux connaissant bien la filière concernée et le marché local, doit permettre une plus forte implication dans la délégation.

Depuis les travaux de modernisation et le travail accompli par la SAS «Le Marché de Parthenay», c’est désormais environ 200 bovins qui sont présentés chaque semaine au lieu de 100 en 2008. Pour les ovins, ce sont 2000 bêtes qui sont vendues chaque semaine.

 

 

Une équipe à votre écoute

 Denis Coudreau  Philippe Brottier  Jean-Marie Fragu
 Denis COUDREAU
(président de la  SAS, éleveur)
 Philippe BROTTIER
(directeur de la SAS, éleveur)
 Jean-Marie FRAGU
(directeur de la SAS, éleveur)
Gérard Pelletier
Jean-Paul COURTIN
(animateur / gérant de la SAS, salarié)

Gérard Pelletier
(placier-maintenance) 

Les autres acteurs professionnels qui accompagnent le projet

L'ADEDS : Association Départementale des Eleveurs des Deux-Sèvres
L'APOCAB : Association Parthenaisienne pour l'Organisation des Concours d'Animaux de Boucherie
L'Association Gâtinaise de Chevreaux et Volailles
L'Association des Amis du Marché de Parthenay

Les atouts du marché de Parthenay
1er marché ovin de France : le marché de Parthenay accueille environ 2000 ovins par semaine. Il a une grande importance sur lescours du mouton en Deux-Sèvres et plus particulièrement pour le bassin d’élevage en tant que référence nationale.

La cotation bovine : le nombre de bovins présenté au marché (180 bovins par semaine), autrefois point fort, a chuté ces vingt dernières années.

Cependant Parthenay reste une référence par la cotation bovine de son marché, prise en compte au niveau national pour fixer les cours des viandes.

Le Marché aux bestiaux de Parthenay est un outil de commerce traditionnel et équitable pour les éleveurs (vente de proximité).

Les éleveurs indépendants ont tout intérêt à ce que ce type d’outil perdure pour rester actifs dans la fixation du prix des cours de viande. Sans les marchés, les cours seraient fixés par les plus gros acheteurs de viande – (groupements et abatteurs…).

Le poids économique du marché aux bestiaux
18 millions d’euros transitent chaque année par le marché aux bestiaux de Parthenay, sans compter les foires et autres événements spécifiques (foire primée, festival de l’élevage,…). C’est donc l’un des pôles économiques par lequel transite l’un des plus gros chiffres d’affaires de Parthenay.

Les filières de vente privilégiées actuellement par les éleveurs :
1ère filière : les négociants en direct sur l’exploitation – des petits négociants aux grands abatteurs (environ 40%)
2ème filière : les groupements de producteurs – (environ 40 %)
3ème filière : les ventes en marché – (environ 20%)

La production sur le bassin d’élevage de Gâtine et plus généralement dans un rayon de 30 km autour de Parthenay est stable depuis 20 ans.

Un outil de promotion de l’élevage et de la gastronomie
Le marché aux bestiaux accueille de nombreuses manifestations de promotion de l'élevage comme la Foire primée.

Festival de l'élevageC’est la première Foire primée de France tant par la qualité que par la quantité, organisée par l’association locale l’APOCAB (Association Parthenaisienne pour l’Organisation des Concours d’Animaux de Boucherie) : plus de 800 bovins des meilleures races à viande y sont présentés – la parthenaise, la blonde d’Aquitaine, la limousine, la rouge des prés, la charolaise.

 

 

Le ringLa Foire primée a lieu tous les ans, les premiers mardis et mercredis de décembre, attirant à Parthenay les plus gros acheteurs de France à la recherche d’une viande de boucherie d’excellente qualité pour les étals des fêtes de fin d’année.

Pour les éleveurs, c’est l’occasion de montrer tout leur savoir-faire, un savoirfaire exigeant à force d’expérience, de travail et de passion. C’est aussi l’assurance, d’une bonne vente avec un taux de vente exceptionnel de 90 % des animaux exposés.

D’autres manifestations de vente de bestiaux ont régulièrement lieu sur le site : Festival de la gastronomie et de l’élevage, concours,….

Sélection des meilleurs spécimens

 

 

 

 

 

Des services en faveur de la dynamisation du marché :
1 - Garantir les paiements : c’est un des plus gros problèmes du marché de Parthenay : trop d’éleveurs n’ont pu se faire garantir le paiement à cause de quelques acheteurs peu
scrupuleux. La modernisation du marché va permettre la mise en place d’un système informatisé de garantie de paiement qui demandera aux acheteurs d’apporter des garanties bancaires. Aucun marché de gré à gré en France ne propose un tel service, qui doit rassurer les éleveurs.
Le paiement comptant permettra également de faire l’avance de trésorerie aux éleveurs.

2 - Adapter les conditions d’allotissement (dit « allotement ») : les animaux ne sont plus habitués à être attachés et cela les rend très nerveux. Un nouvel aménagement permettra de présenter les animaux en parc.
Un gradin 300 places et un ring équipé de balance permettront la vente de lots comme des broutards et éventuellement d’autres produits aux enchères.

3 - Suivi de la traçabilité : cela permet de simplifier la gestion de tous les mouvements d’animaux (entrée, identification, sortie) et de l’ensemble des formulaires liés à ces mouvements. Il s’agit là d’un important programme d’informatisation du Marché, ovin pour l’expérimentation, qui apporte un service à destination des éleveurs. Il s’agit d’une innovation majeure. Parthenay sera le 1er marché de gré à gré à fonctionner avec une telle technologie.

4 - Renforcer l'agrément sanitaire (agrément renouvelé en octobre 2008)

5 - Maintien du marché le mercredi

6 - Dynamisation événementielle par les foires et concours

et bientôt

7 - Autres investissements : station de lavage, ring de présentation, fumière, sols anti-dérapant pour les animaux, …

8 - Service d'annonces des bovins en lien avec le paiement sécurisé

9 - Service de ramassage des bovins avec les négociants intéressés

10 - Service de commissionnaire

Le contexte historique du Marché de Parthenay
Le marché aux bestiaux de Parthenay a été une figure de proue de l’économie parthenaisienne depuis toujours (création au Moyen Age) notamment durant tout le XIXème siècle et jusque dans les années 1980.

« Pendant tout le XIXème siècle, la ville attend chaque mercredi, place du champ de foire (actuelle place du 11 novembre et 8 mai), le son de la cloche pour faire vivre invariablement : "Le miracle hebdomadaire". »

A ceci, s'ajoute la création d'industries agricoles (constructions de bâtiments, bétaillères, développement de la gare de marchandise, ...) qui permet le développement économique de la région dans les années 30 : le marché de Parthenay est la locomotive économique de tout le territoire.

Après la seconde guerre mondiale, le marché aux bestiaux devient le premier marché de France en bovins de boucherie. En 1973, le marché aux bestiaux est transféré dans de modernes installations, au champ de foire de Parthenay proche de l'abattoir. Les années 70
 sont les années d’apogée du Marché aux bestiaux de Parthenay.

Le nom de Parthenay est ainsi indissociable de son marché aux bestiaux dans la France entière, (et les pays importateurs comme l’Italie,…). Les Parthenaisiens en tirent une grande fierté identitaire, qui valorisent leur ville et leur savoir-faire ancestral en matière de commerce et d’élevage, leur goût du travail bien fait (au marché, on expose le fruit de son travail).

Le marché développe aussi des liens fort entre la campagne gâtinaise où se trouve les éleveurs, et sa ville centre, Parthenay.

Cette notoriété, est encore très vivace dans l’inconscient rural français puisque sans publicité, le marché de Parthenay est actuellement visité comme un site d’économie touristique à la demande de nombreux touristes.

 

 

 

SAS Le Marché de Parthenay
17 rue Salvador Allende
79200 Parthenay

Tél : 05.49.94.03.44

marche-bestiaux@cc-parthenay.fr

Le site internet

Le Président :
Denis Coudreau

L'animateur - gérant :
Jean-Paul Courtin

Horaires d'ouverture des transactions

9h30 : marché ovins

10h30 : marché aux chevreaux

Visite du marché aux bestiaux
avec les amis du marché
au 06.84.55.64.35

© Copyright : Communauté de communes Parthenay-Gâtine (2 rue de la Citadelle BP 189 79200 PARTHENAY) Tél : 05 49 94 03 77  webmaster@cc-parthenay-gatine.fr - Informations légales